rental-bikes-570111_960_720

 

L’usage plutôt que la propriété, louer au lieu d’acheter : à quoi peut bien rimer le fait d’être propriétaire de tout, sans en avoir l’usage au quotidien ? Pourquoi ne pas utiliser ce dont j’ai besoin juste au moment où j’en ai besoin ?

La réponse à ces questions se situe dans ce que l’on appelle l’économie de la fonctionnalité.

 

 

Impossible aujourd’hui de faire un pas sur Twitter ou même de retrouver dans la presse des termes comme “éco-conception”, “co-construction”, “éco-responsable”, “consommation collaborative”, “économie circulaire”, “réduction des déchets” ou bien encore “économie de la fonctionnalité”. Tous ces termes désignent une même envie citoyenne d’envisager le monde différemment et donc, d’envisager la manière dont nous consommons, vivons ou prenons des décisions. C’est ainsi que certains concepts anciens (comme la propriété de toute chose à tout prix) sont en train de disparaître au profit de nouvelles aspirations liées aux nouvelles générations en place et à venir. Notamment la notion de propriété.

 

Vers une fin du “tout propriété”

Propriete_privee

 

Car la propriété devient peu à peu un concept lointain qui comporte aujourd’hui beaucoup moins d’intérêt, au regard d’une société où la mobilité se fait de plus en plus présente tout au long de la vie de chaque individu. Mobilité sur le temps scolaire (écoles, césures, stages, alternances), sur le temps professionnel (déménagements, changement de carrière, reconversion, formation) et même aujourd’hui sur le temps de la retraite (6 mois à vivre en France, 6 mois à vivre à l’étranger).

Si on prend en considération ces changements, à l’heure où l’obsolescence programmée des objets est une réalité, l’intérêt de devenir propriétaire de toute chose, même pour un besoin ponctuel, devient inapproprié ; inutile. Et c’est là que rentre en ligne de compte le concept d’économie de la fonctionnalité.

 

L’économie de la fonctionnalité, ou la consommation sur-mesure et responsable

energy-saving-lamp-148485_960_720

 

Dans une économie basée traditionnellement sur le produit qu’il faut acquérir en fonction du besoin, l’économie de la fonctionnalité est centrée sur le service et non le produit.

Concrètement : avez-vous besoin d’avoir accès à la lumière ou plutôt de détenir des ampoules ? Avez-vous besoin de la photocopie ou bien d’être propriétaire de l’imprimante et des cartouches qui vont avec ?

De manière plus absurde, si vous avez besoin de vous déplacer dans une capitale européenne, allez-vous acheter un billet pour emprunter un avion ou allez vous acheter un avion pour vos déplacements futurs ?

L’économie de la fonctionnalité, c’est l’usage plutôt que la propriété. C’est ce qu’explique très bien l’article de Clément Fournier dans e-rse.net. À l’heure ou de plus en plus de monde et d’entreprises sont à la recherche de l’économie d’énergie, d’argent, de temps, de la limitation du gaspillage, l’économie de la fonctionnalité s’avère être une des réponses et un axe de travail essentiel pour de plus en plus d’entreprises. Exactement comme nous pouvons le faire au quotidien au sein de Move & Rent.

 

Chez Move & Rent, c’est bien le service qui fait la différence !

Move & Rent et son s

 

Car au-delà de notre activité de location de mobilier et d’électroménager, ce qui différencie Move & Rent de ses concurrents, ce sont les services que nous sommes capables de proposer en plus et qui sont compris dans nos offres de location. Emménagement, installation du mobilier comme de l’électroménager, déménagement le jour où vous aurez besoin de quitter le logement, un service après-vente réactif, une portée d’action sur toute la France et la Belgique : c’est ça le service Move & Rent. Un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins.

Grâce à notre expertise, nous sommes dans la capacité de nous inscrire dans cette idée d’économie de la fonctionnalité. Éviter d’acheter systématiquement, c’est s’inscrire dans une démarche de consommation intelligente, réfléchie et actuelle. C’est ce que nous vous proposons depuis 2011.

 

 

Pour tout renseignement :

 

Sources :

 

Crédits photos :