Meubler de façon design les espaces de travail et de vie de ses employés est un levier d’épanouissement professionnel. Une démarche stratégique, le bien-être au travail étant clé pour attirer et retenir les talents dans les entreprises. Des spécialistes du design et de la qualité de vie au travail nous expliquent pourquoi.

 

Le design pour révéler le capital humain

S’épanouir au travail passe par d’autres éléments que ses missions professionnelles, ses clients ou son secteur d’activité. Un(e) employé(e) est avant tout une personne sensible à un environnement qui influence sa façon de penser et de se comporter. Que ce soit sur le lieu de travail, en rendez-vous professionnel ou bien chez soi !

 

« Le design c’est le confort des yeux, du corps et de la tête »

Mélina Laidet, co-fondatrice de l’agence Parade

 

 

Les deux fondatrices de l’agence de location de mobilier pour les événements Parade l’ont bien compris. Lorsqu’elles louent et mettent en scène leurs meubles fonctionnels, beaux et éco-responsables, leur objectif est avant tout humain.

 

«Dans le cadre d’un événement, le mobilier est la colonne vertébrale autour de laquelle les échanges s’articulent.

Si l’on se sent bien quelque part, on aura envie d’y rester, de s’ouvrir aux autres»

Gaëlle Merceron, co-fondatrice de l’agence Parade

 

L’environnement matériel gagne en importance à mesure que les rencontres physiques sont moins fréquentes et les déplacements plus nombreux. Le lieu, professionnel comme privé, doit être bien conçu et choisi pour remplir ce rôle d’écrin du bien-être.

 

 

Des lieux professionnels en évolution

Avec les nouvelles formes de travail, il faut penser à l’aménagement de bureaux mais aussi à celui des lieux de co-working, de séminaires, d’événements, de restauration, de vie… Par exemple, l’appartement temporaire d’un(e) professionnel(le) en mobilité sur plusieurs mois doit être agréable et bien agencé pour qu’il(elle) puisse réaliser sa mission dans les meilleures conditions.

 

Philippe Fintoni, dirigeant de la Ruche à Saint-Nazaire s’inscrit dans une démarche qui favorise l’humain. « Dès le début j’ai cherché à offrir un espace de travail, un tiers lieu qui facilite le quotidien de l’entrepreneur et qui répond au besoin de bien-être à l’opposé d’un environnement anxiogène. »

 

L’usage, point de départ du bien-être

Le « design », par définition, s’intéresse à l’usage avant l’esthétique. Que ce soit pour organiser un événement, travailler en équipe ou accompagner un professionnel en mobilité, il faut bien définir en amont le besoin auquel le lieu occupé temporairement va répondre.

 

La-Ruche-Espace-co-working

 

 

Philippe Fintoni « Pour aménager la Ruche, je souhaitais proposer dans un même lieu tous les espaces nécessaires dans une semaine de travail. Pouvoir travailler seul et concentré ou en groupe, en réunion formelle ou informelle, un endroit pour me ressourcer et m’évader… Une méthode qui porte ses fruits car un sondage en juin porte la satisfaction globale des locataires à 9 sur 10 ! »

 

Dans le cas d’un professionnel en mobilité, son lieu de vie peut être adapté à sa situation familiale, son style de vie, ses goûts culturels. Concevoir l’expérience de vie de l’employé lors de son déplacement est une démonstration tangible de l’engagement de l’employeur pour le bien-être de ses équipes.

 

Meubler design, c’est donc réunir les meilleures conditions de travail et de vie des collaborateurs.